Le cinoche à Lolo

Le cinoche à Lolo

HOW I MET YOUR MOTHER (HIMYM)

http://www.wat.tv/video/how-met-your-mother-suits-2dbod_2imbj_.html

 

 

 

Petites conneries entre potes

 

 

  Comment décrire cette série ? C’est une sitcom, mais pas que. C’est drôle mais pas que. C’est Friends en plus poussé, mais pas que.

 

1°) Mieux que Friends ?

 

  Partant d’un postulat un poil semblable  (les tourments des trentenaires),  HIMYM (acronyme du titre)  nous met en face d’une bande de joyeux potaches des années 2000 là où Friends parlait des années 90.

  Mais là où la première sitcom offrait des possibilités de couples multiples (on avait 3 gars et 3 filles, même si il y avait un frère et une sœur éliminant de ce fait une possibilité), HIMYM nous offre 2 filles et 3 gars, avec un couple marié. Autant dire que les possibilités de couples sont limitées.

  De plus, les deux ont en commun de se passer principalement dans un bar et dans des apparts (plus de facilités pour la mise en scène).

  Et bien sûr, il y a New-York.

  Mais c’est à peu près tout. Car là où Friends semblait s’arrêter, HIMYM passe les barrières. En effet, on picole, on baise et on parle de cul (des tabous restent, comme la drogue….).

  De plus, là où les intrigues étaient à peu près linéaires dans Friends, dans HIMYM on se trouve des destructurations narratives, de fausses ellipses, des apartés  au spectateur, des private jokes (pas toujours accessibles car tournant autour du racisme USA/CANADA, voire du racisme New-York/New-Jersey).

  Donc, oui, dans l’ensemble, c’est mieux que Friends.

 

2°) Et les personnages ?

 

  Là où Friends n’avait pas choisi un héros sur la bande, HIMYM est axé sur Ted qui raconte à ses enfants en 2030 comment il a rencontré sa femme.

  Bien sûr, aucun des personnages n’est totalement lisse dans ces deux sitcoms. Mais HIMYM pousse plus loin les névroses de nos amis. Ted est un gars peu sûr de lui qui est capable de se déstabiliser tout seul et perdre ses moyens devant une femme. Lily et Marshall (le couple marié) sont deux grands ados qui pensent qu’ils vivent dans le monde des bisounours (parfois le retour à la réalité les rend agressifs). Robin est une canadienne (une tare se suffisant à elle-même) buveuse de bière et fan d’armes à feu.

  Et puis, il y a Barney (exceptionnel Neil Patrick Harris), érotomane et obsédé sexuel, amateur de costumes trois pièces, ayant des multiples aventures (réelles ou fantasmées suite au visionnage de pornos). Il faut admettre qu'un épisode réussi est un épisode où Barney a un rôle prépondérant.

 

  Bref, une série SU-PER-SYM-attendez la suite-PA!

 



28/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres