Le cinoche à Lolo

Le cinoche à Lolo

THE MISFITS

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19200636&cserie=7684.html

 

Super Zéros

 

  Ce petit bijou de nos amis britaniques reste presque inqualifiable. 

  Une bande de petits délinquants condamnés à des TIG se retrouvent, à la suite d'un orage, dotés de super pouvoirs. Un petit problème se pose: que faire de ces pouvoirs quand on est des vrais bons à rien?

 

  L'intérêt réside dans plusieurs points: lorsque les protagonistes découvrent leurs pouvoirs, ils sont plus emmerdés qu'autre chose, surtout que Dieu ,dans sa grande clémence, délivre des pouvoirs intéressants mais aussi des merdiques (une des héroïnes, dès qu'elle est en contact physique avec une autre personne, lui donne envie d'elle sexuellement).

  Cette série n'a pas d'histoire qui se suit réellement (il y a bien une trame qui se poursuit sur plusieurs épisodes, mais chaque épisode est une histoire indépendante du reste de la série), surtout la première saison. Du coup, plusieurs thèmes peuvent être abordés au travers de chaque épisode, et là, les voisins d'outre-Manche ne sont pas aussi timorés que nos scénaristes nationaux, car chaque personne que nos héros rencontrent pouvant être dotés de pouvoirs, et du coup, ben, ils se lachent: séance de baise physique avec une mamie de 82 ans ayant pris l'apparence d'une charmante jeune femme de 25 ans, séance de baise animale avec un gorille ayant pris apparence humaine, curé s'étant dévoyé et étant devenu gourou de secte, personnage qui tombe enceinte de lui-même (car son pouvoir est de se transformer en femme)....

  C'est drôle, violent (beaucoup de morts violentes), plus sexuel que Californication (les scènes de cul explicites ou non sont très très poussées, et je pense que les Anglais ont un petit problème avec la sodomie, qui revient régulièrement dans la série), parfois triste, souvent jouissif et régressif.

  Une bande son d'enfer vient en plus se superposer sur tout ceci, ce qui ne gâte rien.

  De multiples références hantent cette série: Kubrick (qui bien qu'Américain était devenu ermite en Angleterre), dont la vision désenchantée du monde est amplement reprise, apparait à travers plein de clins d'oeil: les lieux de tournages urbains sont ceux qui apparaissent dans Orange Mécanique avec 40 ans de recul, plusieurs scènes de couloirs sont filmés en décalque des couloirs de l'Overlook Hotel de Shining. Danny Boyle, lui très Anglais, dont 28 Jours plus Tard a servi de modèles à quelques épisodes (dont le premier, et une réalisation caméra à l'épaule de poursuites de zombies). Les Comics (surtout Spiderman) servent bien sûr de fil conducteur à cette série.

Bref, une série à voir (mais à ne pas montrer à tout le monde de -13ans...). A l'heure actuelle, seules trois saisons ont été tournées.



19/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres